Soutenir les jeunes leaders africains pour œuvrer à la prospérité

JOHANNESBURG, 13 juin 2016 /PRNewswire/ — Plus de 140 jeunes leaders de premier plan d’Afrique australe se sont rassemblés à Johannesburg, en Afrique du Sud, du 9 au 11 juin 2016, pour discuter de leur rôle dans la création d’un développement durable et d’un futur prospère pour l’Afrique.

Mandela Washington Fellowship for Young African Leaders logo.

Logo – http://photos.prnewswire.com/prnh/20160612/378268LOGO

USAID et IREX ont organisé la Conférence régionale d’Afrique australe à l’appui du Mandela Washington Fellowship for Young African Leaders du président des États-Unis, Barack Obama. Elle a souligné comment les membres du Fellowship peuvent vivre par l’exemple, mobiliser des ressources et bâtir des sociétés inclusives pour atteindre les Objectifs mondiaux du développement durable des Nations-Unies. En tant qu’activistes communautaires, entrepreneurs sociaux et fonctionnaires de premier plan, les membres ont également discuté l’importance des partenariats publics-privés, la promotion d’une gouvernance transparente, et les stratégies visant à réaliser le programme 2063 de l’Union africaine.

Geraldine Fraser-Moleketi, envoyée spéciale pour le genre de l’African Development Bank Group, a encouragé les membres à être novateurs et audacieux en traitant les questions auxquelles le continent se trouve confronté.

« Personne ne vous invite nécessairement à prendre une place à table, alors c’est à vous de la réclamer », a-t-elle déclaré.

Todd Haskell, secrétaire assistant adjoint pour l’Afrique australe et la diplomatie publique du Bureau des Affaires africaines au Département d’État des États-Unis, a exhorté les membres à travailler ensemble pour générer des changements positifs dans leurs communautés.

« Cette conférence reflète un principe fondateur du Mandela Washington Fellowship – le principe que des jeunes intelligents et dynamiques sont plus puissants en travaillant ensemble que seuls », a-t-il ajouté.

Les autres intervenants étaient le Dr. Joseph Chilengi, officier présidant l’Economic, Social and Cultural Council (ECOSOCC), Union africaine ; Phuti Mahanyele, présidente directrice générale de Sigma Capital ; Cheryl L. Anderson, directrice de mission d’USAID/Afrique australe ; et Kristin Lord, présidente et PDG d’IREX.

Au cours de la conférence de trois jours, les membres ont présenté leurs projets et leurs idées à des partenaires des secteurs à but non lucratif et privés dans le cadre de la « Pitch Competition » de la conférence, parrainée par BancABC, Procter & Gamble, Impact Hub, et CareerCore. Jane Nthanda Jere, membre du Malawi, a obtenu la première place pour son centre de réadaptation pour enfants handicapés.

« Nous voulons améliorer la fonction de ces enfants de façon à ce qu’ils soient plus indépendants et qu’ils aient une meilleure qualité de vie », a-t-elle confié.

Le Mandela Washington Fellowship invite des centaines de jeunes professionnels africains de l’ensemble du continent dans des universités américaines pour une formation en leadership dans les domaines des affaires et de l’entrepreneuriat, du leadership civique, ou de la gestion publique.

Les membres d’Afrique australe représentaient 14 pays – Angola, Botswana, Comores, Lesotho, Madagascar, Malawi, Ile Maurice, Mozambique, Namibie, Seychelles, Afrique du Sud, Swaziland, Zambie, et Zimbabwe.

Des photos et une vidéo de la conférence sont disponibles en ligne.

Contact :
Jennifer Nevin Anderson
202-628-8188